Périgord 2008

En 2008, nous avons été en vacances dans le Périgord, région vraiment peu propice pour observer mes plantes préférées, les Sempervivum !
Heureusement, Gérard Dumont décrit sur son site quelques stations de S. arachnoideum tomentosum situées à la limite du Massif Central.
Ainsi une localité, Le Pervendoux, se trouve à +/- 90 km d'où je me trouvais.
Ce sujet a donc pour but de vous décrire et vous présenter le biotope et les plantes présentes dans cette station.



Le Pervendoux se situe à quelques km du village de Génis entre Sarlat la Caneda et Limoges.Il s'agit d'un lieu-dit avec une ou deux habitations à côté d'un pont sur l'Auvézère (affluent de la Dordogne).De cet endroit, on aperçoit des rochers sur la rive droite. Pour y accéder, il est plus facile de s'y rendre par en haut, en se rendant au hameau de La Pomélie.



Vue de Le Pervendoux



Vue du biotope à partir de Le Pervendoux

 

Malheureusement, je n'ai pas trouvé le sentier indiqué par G. Dumont. J'ai bien vu un sentier se séparant en deux (est-ce celui-là ?) mais doutant, j'ai préféré prendre la route à droite et rentrer dans le hameau de La Pomélie.Pour accéder au biotope, continuer cette route jusqu'au moment où elle se transforme en sentier. Se garer, continuer à pied et entrer dans la prairie à droite. Descendre cette prairie et en sortir par la gauche. Les ronces prolifèrent dans cette prairie.
Ne faites pas comme nous, équipez vous de pantalons plutôt que de shorts, nos mollets s'en souviennent encore ! Traverser le petit bois. On arrive alors dans de la rocaille mais les joubarbes ne s'y trouvent pas encore. La végétation est encore trop importante.
Présence de Sedum rupestre.Il faut aller vers la gauche en descendant légèrement jusqu'au moment où le massif rocheux devient plus important.Là, S.arachnoideum tomentosum est présent par petits groupes de rosettes, entre les failles rocheuses et parfois cachée par de la fétuque.

Exposition: sud
Altitude: 273 m
Coordonnées GPS: 45.34345 1.179676

Date: 09/07/08
S. arachnoideum tomentosum
Sedum rupestre
Genista sp.
Calluna vulgaris.
Festuca sp.

lichens.



Vue du biotope




On aperçoit les joubarbes au milieu de la photo (tache blanche)



S. arachnoideum tomentosum
Le pervendoux










Très peu de plantes étaient en fleurs, celles -ci ont été prises au zoom car très inaccessibles


Sedum rupestre Le Pervendoux

Le biotope se trouve à la limite occidentale de l'aire géographique de cette sous-espèce. Cette population n'a été découverte qu'en 1991 par des scientifiques et est sans doute fragile à tout intervention humaine. C'est ainsi qu'il est souhaitable de ne pas trop prélever de plantes, bien que la quantité présente soit acceptable.
D'après G. Dumont, il est probable que cette station soit la conséquence d'un état relictuel post-glaciaire. Les glaciers du dernier quaternaire ont repoussé les joubarbes aux marges du plateau du Massif Central et celles-ci ont survécus en ces lieux lorsque les glaciers ont disparus

En effet, si je mets des précisions sur cette station (G. Dumont l'avait fait aussi avant moi), je ne désire pas que des centaines de passionnés se précipitent et dévastent la station. Donc je suggère à ceux qui voudraient y aller de le faire de façon responsable et en ayant conscience qu'ils observe une plante se trouvant là depuis plusieurs milliers d'années et maintenant totalement isolée du reste des autres stations du Massif Central.Ceci dit, le phénotype de cette population n'a rien d'exceptionnel et est identique aux plantes de la même sous-espèce présente dans l'ensemble du Massif Central.L'intérêt de la station réside uniquement dans le fait qu'il s'agit d'une population géographiquement isolée et marquant la limite de répartition Ouest de la sous-espèce.

Autres Crassulaceae plus communes rencontrées dans le Lot et le Périgord: l'incontournable Sedum album, Sedum dasyphyllum, Sedum sediforme, Sedum rupestre et Sedum acre.



Sedum dasyphyllum Sarlat La Caneda, Périgord





Sedum sediforme
Saint Cirq-Lapopie, Lot



Sedum rupestre Saint Cirq-Lapopie, Lot



Sedum dasyphyllum var. adenocladum f.oppositifolium La Roque Gageac, Périgord